Objectifs

Objectif pédagogique

Les enseignements de la première année du Master "Automatique, Robotique, Signal et Image", sont conçus pour apporter aux étudiants une formation scientifique solide dans les domaines de l'automatique, robotique et micro informatique et leur permettre d'acquérir le niveau nécessaire pour suivre les parcours de la deuxième année. Cette première année est dédiée en premier lieu aux étudiants étrangers où les cours seront assurés en anglais.

La seconde année du Master a pour vocation d'initier les étudiants à la recherche dans le domaine de la conduite de systèmes automatisés. Ce Master dispense aux étudiants une formation spécialisée dans les domaines de l'automatique fondamentale, de la robotique, du traitement du signal et des images.

Des parcours personnalisés ont été identifiés afin de proposer aux étudiants une formation approfondie dans un domaine spécifique. Ces parcours sont conseillés mais non obligatoires, ce qui permet d'élargir le spectre des études menées en M2

Objectif professionnel


L'objectif professionnel du Master «Automatique, Robotique, Signal et Image» est de doter les étudiants d'un capital de connaissance et d'une démarche de réflexion mature qui leur permettent d'intégrer les départements d'études et recherches des entreprises.
Historiquement c'est le domaine de la conception d'unités de production en continu (de matière, d'énergie, etc.), et de fabrication de biens d'équipements en série qui a été visé. Puis ce champ s'est ouvert aux secteurs transversaux à la formation : le médical (pour le signal et la robotique), les entreprises qui incorporent une automatisation avancée dans leurs systèmes embarqués fixes et mobiles (véhicules de transport par route, air et rail, électroménager, équipements militaires et spatiaux, etc.).
Les étudiants du Master ARIA ont une formation scientifique solide leur permettant l'intégration dans un laboratoire de recherche universitaire pour y préparer une thèse de doctorat. Ceci pourrait avoir lieu à l'IRCCyN, mais aussi en France et à l'étranger en s'appuyant sur les partenariats privilégiés du laboratoire et les réseaux européens.